Accueil>Comment réduire mes déchets ?>J'agis au quotidien>Réserver son kit de couches lavables

Réserver son kit de couches lavables

utiliser les couches lavables
Le saviez-vous ? Le SYBERT propose de tester gratuitement les couches lavables. 

Pratiques, écologiques et modernes, les couches lavables représentent une véritable alternative aux couches jetables. Nous sommes loin des changes de nos grands-mères car il existe désormais de nombreux modèles adaptés à chaque enfant (en bambou, chanvre ou coton bio, avec des attaches velcros ou des boutons pression...).

Les couches lavables : 4 bonnes raisons de les adopter

1. Plus économiques

   ACHAT LAVAGE  COUT TOTAL 
POUR 1 ENFANT
 COUT TOTAL
POUR 2 ENFANTS
COUCHES LAVABLES   700 €  250 €  950 €  1 200 €
COUCHES JETABLES  1 200 € 0 €   1 200 €  2 400 €

2. Plus sûres

Moins d'érythème fessier, moins de risque allergique, pas de produit chimique en contact avec la peau de l'enfant... Rappelez-vous qu'un enfant portera une couche 24h/24h durant plus de deux ans !

3. Moins génératrices de déchets

A raison de cinq changes par jour, un enfant produira 1 tonne de couches jetables de la naissance à la propreté (deux ans et demi).

4. Moins énergivores

Pour les couches jetables, on estime qu’il faut 3,5 fois plus d’énergie et 2 fois plus d’eau, de leur fabrication à leur destruction, que les couches lavables. L’impact écologique dépend également de l’utilisation au quotidien (température de lavage, mode de séchage...).

Pour des informations plus globales sur la parentalité (allaitement, portage, massage du bébé... incluant les couches lavables), il est aussi possible de s'adresser à l'association Coccinelle sur Besançon.

Essayez gratuitement les couches lavables


Le SYBERT prête gratuitement un kit d’essai pour tester le système de couches lavables pour une durée d'un mois. Ce kit est composé de 16 modèles différents afin de trouver lequel sera le plus adapté à votre bébé. Ce dispositif permet d’essayer avant d’acheter vos propres couches.

Si vous souhaitez des informations sur les couches lavables avant d’emprunter un kit : contactez-nous pour participer à un papotage spécial « couches lavables » !

Comment obtenir son kit d'essai ?

 Réservez votre kit en vous rendant à une permanence : inscrivez-vous, c'est gratuit !


Elles se déroulent au Logis 13 éco, (13 avenue de Bourgogne, Besançon). 

Votre bébé sera bien entendu le bienvenu !

Comptez 2h d’échanges (présentation des différents modèles, rédaction du contrat de location, questions diverses…). Deux chèques de caution (200€ pour le prêt global et 30€ pour l'état des couches) vous seront demandés ainsi qu’un justificatif de domicile.

Et à la fin du prêt ?

Pour rendre le kit de couches lavables, assurez-vous d’être disponible également pour une permanence 4 semaines plus tard. 30 minutes sont nécessaires pour réaliser ensemble l’inventaire des couches et faire le point sur votre expérience.

Un questionnaire en ligne vous sera aussi envoyé à l’issu du prêt.

Professionnels de la puériculture et de la petite enfance : donnez une dimension éco-responsable à votre établissement ! 

Le SYBERT offre un accompagnement gratuit et sur-mesure pour les structures qui souhaitent réfléchir à l'aventure des changes lavables.

 Celui-ci se déroule en plusieurs phases : présentation des enjeux auprès du gestionnaire, échanges avec l'équipe, visite d'une structure d'accueil ayant déjà mis en place les changes lavables, réflexion globale sur l'organisation et mise en œuvre d'une phase test. Pour celle-ci, des kits d'essai de couches lavables (différents modèles ou tailles ) sont prêtés aux crèches et aux assistantes maternelles.

A  noter : dans le cadre de cette démarche, l'ADEME peut apporter un soutien financier à hauteur de 50% des dépenses d'investissement (machine à laver professionnelle, couches lavables ...)

> N'hésitez plus, contactez-nous !  Voir la plaquette d'information

Plusieurs établissements situés sur le territoire du SYBERT (Besançon, Quingey) se sont lancés dans l'expérience de l'éco-responsabilité.

> Découvrez l'expérimentation menée par la crèche municipale de Quingey