Accueil>Waste on a diet - Bilan du projet

Waste on a diet - Bilan du projet

waste on a diet

 

Face à une production grandissante des déchets, le SYBERT et ses adhérents ont décidé de se lancer dans un projet global visant à réduire cette production de déchets, augmenter le réemploi et le recyclage pour ainsi diminuer l’incinération des déchets résiduels et le stockage des déchets ultimes.

  

 Le projet Waste on a diet, d'une durée de 4 ans, s'est terminé le 30 juin 2016. Il a permis au SYBERT de mettre en place de nombreuses actions pour la réduction des déchets.


Avec le soutien de l'Union Européenne, il a donc été possible de générer une véritable dynamique autour de la réduction des déchets et de l'augmentation du recyclage, et ce, sur plusieurs axes :

  • sensibilisation à la prévention auprès des habitants sur le recyclage
  • installation de composteurs collectifs
  • optimisation du réseau des déchetteries par l'installation du badge d'accès
  • mise en place de l'installation de tri-massification...

Après ce projet, le SYBERT se charge de pérenniser les actions mises en place et de continuer à les développer, notamment grâce au Plan Local de Prévention 2 (PLP) et au territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, qui débutera au 1er janvier 2017.

 

Historique

Pour mettre en œuvre ce projet, le SYBERT a déposé en juillet 2011 un dossier auprès de l’Union Européenne afin de pouvoir financer les actions innovantes s’y référent. En effet, grâce à son programme Life, l’Europe finance des projets qui contribuent au développement et à la mise en œuvre de la politique en matière d’environnement.

Ce projet intitulé « Waste on a diet » (les déchets au régime) s’appuie sur deux éléments clés :

  • la volonté de chercher des solutions alternatives pour ne pas renouveler un des deux fours d’incinération vieillissant ;
  • la mise en place de la facturation incitative des déchets au poids ou à la levée sur le territoire du SYBERT.

Le 17 septembre 2012, l’Union Européenne a donné son accord pour soutenir ce projet Life, à hauteur de1.7 millions d'euros HT, pour un montant total de 7.2 millions d'euros.

Le projet « Waste on a diet » s'est déployé sur l’ensemble du territoire du SYBERT, soit 198 communes, réparties sur 1 500 km2. Il a concerné 230 000 habitants.

« Waste on a diet » porte le numéro LIFE11 ENV/FR/000751.